barbedwire.jpg

Ukraine : peu de choses ont changé

—Publié le 15 janvier 2019.

*// Série de témoignages “un jour en prison” (6)

En prison aussi, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. Les conditions de détention, le rythme des journées, la possibilité de recevoir des visites, un traitement médical, la nourriture, ou encore l'accès au droit à la défense, varient considérablement d'une prison à une autre, d'un pays à l'autre. Prison Insider publie les témoignages de personnes qui vivent ou ont vécu en prison et peuvent partager leur expérience.  Cette série de témoignages "Un jour en prison" met en mots les différentes réalités de l'enfermement dans le monde.

— en collaboration avec Ukraine without Torture.

Sergiy a été incarcéré pendant quatre ans entre 2001 et 2005, dans la prison ukrainienne de Tcherkassy. Désormais âgé de trente-sept ans, il travaille pour une ONG. Pour Prison Insider, il raconte à quoi ressemblait son quotidien d’alors. Aujourd’hui, son témoignage conserve toute sa pertinence, car selon nos correspondants de Ukraine without Torture, la vie carcérale n’a que peu évolué depuis lors.

Vous attendez alors le comptage. Il commence à 8h30 - 9h et se déroule ainsi : on vous fait sortir de vos quartiers dans la rue, quel que soit le temps.

On peut toujours refuser de travailler, mais au risque de se retrouver dans la cellule disciplinaire.

Signalons au passage que l’électricité dans les quartiers de détention est coupée immédiatement après le petit déjeuner, et jusqu’à dix-huit heures.

La soirée est, de loin, l’un des moments où il y a le plus d’activité dans le bâtiment.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png