img_0442.jpg

Guinée : obscurité totale

— Publié le 6 décembre 2018.

Guinée, 2015. Alpha Condé est réélu à la présidence pour un second mandat. Les partis d'opposition estiment cette victoire frauduleuse.Isiaka1 a 17 ans quand il participe, dans la banlieue de Conakry, à une manifestation de protestation. Brutalisé, puis emprisonné, voici son témoignage.


NOTRE cortège se forme dans le quartier de Boffi, dans la banlieue de Conakry. C'est une manifestation pacifique qui prend la direction du Palais du Peuple, dans le centre de la ville. Mais très vite, les policiers nous lancent des grenades lacrymogènes. Certains d'entre nous répliquent en jetant des pierres. Je suis pris dans une bousculade et je tombe dans un fossé. Là, les gaz me paralysent et les yeux me brûlent. Des policiers s'emparent de moi et me jettent dans la benne d'un pick-up avec d'autres manifestants. Nous sommes amenés au commissariat de Matoto, proche de l'aéroport.


  1. Le prénom a été changé. 

Le soir venu, un gardien jette à travers la grille quelques baguettes de pain, confisquées par les plus forts.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png