actu_moyen_orient.png

Turquie : les peines de prison de journalistes du quotidien d’opposition Cumhuriyet confirmées en appel

Accusés d’avoir aidé des "organisations terroristes", ils avaient été condamnés en avril 2018 à des peines allant de deux ans et demi à plus de huit ans de prison.

Leur procès est devenu le symbole des atteintes à la liberté de la presse sous Recep Tayyip Erdogan. Un tribunal turc a confirmé en appel, mardi 19 février, des peines de prison ferme contre d’anciens journalistes du quotidien d’opposition Cumhuriyet, rejetant ainsi leurs recours après leur condamnation en première instance l’an dernier.

Accusés d’avoir aidé des "organisations terroristes", ils avaient été condamnés en avril 2018 à des peines allant de deux ans et demi à plus de huit ans de prison. Leur procès, très suivi à l’étranger, avait suscité les critiques de pays occidentaux et de défenseurs des libertés.

Après cette décision, les ex-collaborateurs de Cumhuriyet condamnés à des peines de prison supérieures à cinq ans peuvent encore saisir la Cour de cassation. C’est le cas notamment de l’ex-patron du journal Akin Atalay ou de l’ancien rédacteur en chef Murat Sabuncu. En revanche, selon Cumhuriyet, six anciens collaborateurs condamnés à moins de cinq ans de prison devront retourner derrière les barreaux pour purger le reste de leur peine.

Lire l'article entier

Source — Le Monde

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png