actu_europe.png

France : la détention provisoire bat de nouveaux records

Source - La Croix

La Commission de suivi de détention provisoire (CSDP) remet au ministre de la justice, mardi 6 décembre, un rapport attestant d’un recours accru à la préventive ces douze derniers mois.
Près d’un tiers des individus incarcérés n’a pas encore été jugé, un nombre record. Il y a seulement un an, seul un quart des détenus se trouvaient dans ce cas. Ce recours accru à la préventive préoccupe d’autant plus les autorités que la surpopulation carcérale atteint, elle aussi, des sommets.

Le seuil symbolique de 20 000 prévenus franchi

Le nombre de suspects placés en détention provisoire ne cesse de croître. L’administration pénitentiaire en recensait 20 035 en juillet 2016, contre 17 602 en juillet 2015… et ce pour un total de 69 000 détenus. Soir une augmentation de 14 % en un an.

C’est la première fois depuis plus d’une décennie que le seuil symbolique de 20 000 prévenus en préventive est franchi.

Cette évolution va à contre-courant de celle enregistrée ces dix dernières années. Après des condamnations à répétition de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) et surtout après le fiasco judiciaire d’Outreau, l’institution judiciaire avait fait son aggiornamento. Ainsi, depuis le milieu des années 2000, les juges recouraient de moins en moins à la préventive.

Lire l'article entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png