actu_amerique_nord.png

États-Unis : douzième exécution depuis le début de l’année

Le département des Affaires criminelles du Texas a confirmé, mercredi, la mort de Larry Swearingen à la prison d’État de Huntsville. L’homme de 48 ans a affirmé jusqu’à sa mort qu’il était innocent.

Un homme reconnu coupable de viol et de meurtre par étranglement d’une étudiante de 19 ans, et qui proclamait son innocence, a été exécuté mercredi 21 août aux États-Unis, portant à douze le nombre de détenus mis à mort depuis le début de l’année.

Le département des Affaires criminelles du Texas a confirmé la mort de Larry Swearingen à 18 h 47 (00 h 47 GMT) à la prison d’État de Huntsville.

"Ils ne savent pas ce qu’ils font"

Selon les médias américains, l’homme de 48 ans a affirmé jusqu’à sa mort qu’il était innocent. Ses avocats ont mis en avant que l’ADN retrouvée sous les ongles de la victime n’était pas celle de leur client. La Cour suprême américaine a refusé une suspension de l’exécution mercredi soir. Celle-ci avait déjà été suspendue à cinq reprises.

"Seigneur, pardonne-leur. Ils ne savent pas ce qu’ils font", a prononcé Larry Swearingen juste son exécution, selon des témoignages rapportés par les médias. Il avait été condamné en 2000 pour la mort de Melissa Trotter, une étudiante avec laquelle il avait noué une relation intime, selon le Houston Chronicle.

Lire l'article entier.

Source — France TV Info

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png