actu_afrique_ouest.png

En Gambie, le président Adama Barrow annonce un moratoire sur la peine de mort

Source - Le Monde

Les dernières exécutions remontent à 2012, sous le régime autoritaire de Yahya Jammeh.

Le président gambien, Adama Barrow, a annoncé, dimanche 18 février, un moratoire sur la peine de mort, plus de cinq ans après l’exécution de neuf détenus par le régime de l’ex-dirigeant Yahya Jammeh. Dans un discours marquant le 53e anniversaire de l’indépendance de la Gambie, M. Barrow a déclaré :

"Je profite de cette occasion pour proclamer un moratoire sur l’application de la peine capitale, première étape vers son abolition."" Le dirigeant gambien avait annoncé devant les Nations unies, en septembre 2017, la signature par son pays du traité de l’ONU sur l’abolition de la peine de mort. "Cela abolira la peur et garantira l’Etat de droit, afin que les citoyens puissent exprimer leurs droits civiques et politiques", avait alors indiqué la présidence gambienne.

Lire l'article en entier

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png