actu_europe.png

Belgique : 24 gardiens de la prison de Forest et une directrice jugés en correctionnelle pour maltraitance

Source – RTBF

Les charges qui pèsent sur eux sont-elles suffisantes? C'est ce doit déterminer la chambre du conseil qui terminera d'entendre ce mardi le procureur et les avocats. Ces 25 gardiens sont accusés d'avoir maltraité des détenus.

Des détenus se plaignent en effet d'avoir été victimes de violences physiques et mentales répétées durant plusieurs mois, en 2014 et même 2015. Un vrai régime de terreur.

Un exemple : certains gardiens s'amusaient à pousser à bout les détenus, histoire qu'ils débordent, pour pouvoir ensuite les envoyer au cachot, où ils étaient alors tabassés.

Six ou sept noms de bourreaux reviennent ainsi régulièrement, le noyau dur. Ils sont soupçonnés de traitements inhumains et coups et blessures sur des détenus.

Six ou sept bourreaux sur 25 personnes jugées

Sur les 25, tous ne répondent pas de toutes ces préventions. Certains auraient eu des rôles plus mineurs. Ou ne devraient même pas être là, disent leurs avocats. Une grande majorité des 25 demandent un non-lieu pour leur client.

C'est le cas de la directrice par exemple, qui évoque un malentendu sur ce qu'on lui reproche. Elle aurait mis au cachot un homme interné dans l'aile psychiatrique. Mais pour raisons de sécurité, et non en mesure de rétorsion.

La chambre du conseil doit rendre sa décision dans les semaines à venir.

voir l'article original.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png