Interview

Prisons brésiliennes, les "nouvelles maisons d’esclaves"

Le Brésil enregistre la troisième population carcérale mondiale. Renata Tavares da Costa travaille à Rio de Janeiro, depuis une dizaine d’années, en tant que défenseure publique.
Elle livre, en exclusivité pour Prison Insider, son analyse de la situation et des mécanismes qui concourent, selon elle, à la grande misère des prisons du pays.

"Vous pouvez peindre les cellules, mettre des étagères pour les livres, l’expérience de l’enfermement reste beaucoup plus destructive que le crime."

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png