Actualité

France : en immersion dans les unités pour détenus violents

En immersion, RTL est allé constaté les premiers résultats de la création d’unités pour détenus violents, des espaces où l’on est davantage dans l’accompagnement dans les prisons que dans la sanction. Cette mesure avait été prise par le gouvernement après l’agression de plusieurs surveillants à la prison de Vandin le Vieil, dans le Pas-de-Calais, en janvier 2018.

À Strasbourg, pour atteindre cette nouvelle unité, il faut franchir plusieurs SAS et passer une lourde grille hermétique doublée de plexiglas.

Chaque porte des huit cellules est équipée d’un passe-menotte qui permet de menotter systématiquement les prisonniers avant tout déplacement.

Devant l’une d’elles, le lieutenant-chef Régis Bauer simule une entrée : “On s’assure dans un premier temps de la position de la personne détenue. Si elle est à distance raisonnable, on ouvre la trappe de menottage pour qu’elle nous présente ses mains dans le dos. Nous pouvons alors la menotter et ouvrir la porte. Après une palpation de sécurité par les agents, nous la véhiculons sous la douche”.

Lire l’article entier

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png