Année
Contributeur(s)Observatoire ivoirien des droits de l'homme / Frédéric Le Marcis / Prison Insider

Sécurité, ordre et discipline

Les fonctions de sécurité sont dévolues à

l’administration pénitentiaire

Le parc pénitentiaire dispose d’établissements, de quartiers ou de cellules dotés de dispositifs sécuritaires renforcés

non

Les personnes détenues sont classées selon leur niveau supposé de dangerosité

dans quelques cas

Les personnes condamnées pour des crimes très graves et condamnés à perpétuité sont détenues au camp pénal de Bouaké.

Les moyens de contrainte, tels que les menottes, peuvent être employés pour assurer la sécurité.

Le recours aux moyens de contention est laissé à la discrétion du régisseur de la prison. Aucune mesure de contrôle judiciaire n’est prévue.

Les sanctions disciplinaires dépendent des établissements pénitentiaires. Elles consistent généralement en suppression des visites et le placement en régime d’isolement.

La personne détenue peut être assistée d’un avocat

oui

Le régisseur de la prison décide du prononcé d’une sanction.

La personne détenue peut faire appel d’une sanction disciplinaire

non

L’application de sanction disciplinaire est laissée à la discrétion du régisseur de la prison. Aucune mesure de contrôle judiciaire n’est prévue.

Le placement à l'isolement est utilisé à des fins de

  • sanction
  • sécurité

Le placement à l'isolement se fait sur

décision du directeur d’établissement