Actualité

États-Unis : quand la prison fait payer aux détenus la lecture d’ebooks dans le domaine public

Le système pénitentiaire américain est réputé pour être devenu un filon intéressant pour des opérateurs privés qui ne sont pas à court d’idées pour accroître leurs profits sur le dos des prisonniers. La nouvelle idée de génie concerne la mise à disposition de livres numériques pour les prisonniers qui auraient envie de se plonger dans la littérature pour s’évader mentalement de leur cellule. Pour y parvenir, on leur propose des tablettes avec des livres numériques facturés à la minute !

L’idée est déjà saugrenue mais on atteint des sommets quand on sait qu’il s’agit de livres du domaine public téléchargés depuis le Projet Gutenberg. C’est la double peine pour les prisonniers qui purgent leur peine et qui doivent payer en plus pour avoir le droit d’accéder à la lecture à cause de cet acte de copyfraud. Au prix où sont payés les détenus, ils ont plutôt intérêt à lire des poèmes que l’intégrale des œuvres de Shakespeare….

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png