actu_europe.png

France : les JO en prison

Source - Le Parisien

Après le succès de la première édition en 2012, la plus grande prison d'Europe se met à l'heure olympique. Une parenthèse sportive dans un contexte tendu à Fleury-Mérogis...

Une immense clameur descend soudain des deux immenses bâtiments qui entourent le terrain de foot. Normal, dans quelques instants, sous les regards des institutionnels également présents, la cérémonie d'ouverture de la 2e édition des Jeux olympiques des prisons va débuter. Pendant quinze jours (jusqu'au 12 octobre), détenus et personnels de la maison d'arrêt vont s'affronter à travers sept disciplines (football, basket, volley, athlétisme, boxe, musculation et tennis de table).

Imaginé il y a quatre ans par Patty Badjoko, le coordinateur sportif du Comité olympique sportif et français de l'Essonne, détaché à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, ces JO des prisons sont devenus un rendez-vous attendu par quelque 300 détenus participants,sur les 4 400 prisonniers (dont Salah Abdeslam , seul membre vivant connu du commnado terroriste du 13 novembre) que compte la plus grande maison d'arrêt d'Europe.

Lire l'article entier.

Stand by us

Monthly donation

Take action
Produce
Share our content
Contribute
mockups_devices_en.png