News

Mexique : La criminalisation des manifestations autochtones

José Luis Gutiérrez Hernández et César Hernández Feliciano sont deux membres d'une communauté maya tseltal. Pour s'être opposés à l'implantation d'une caserne sur leur territoire, ils se retrouvent aujourd'hui abusivement poursuivis pour “rébellion“.

This article is not available in English. This article is available in the following versions: French

Stand by us

Monthly donation

Take action
Produce
Share our content
Contribute
mockups_devices_en.png