Portfolio

Entrez dans l’information par l’image en partageant le regard singulier de photographes sur l’enfermement.

Camera intimă

2013_04_17_08_48_37.jpg
Galerie
2013_04_17_08_48_37.jpg
i
Légendes
Tulcea Penitentiary, Roumanie, 2013 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2013_04_18_09_34_10.jpg
i
Légendes
Slobozia Penitentiary, Roumanie, 2013 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2013_04_18_13_41_10_2.jpg
i
Légendes
Giurgiu Penitentiary, Roumanie, 2013 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2014_05_12_08_54_23.jpg
i
Légendes
București-Rahova Penitentiary, Roumanie, 2013 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2013_04_10_07_59_34.jpg
i
Légendes
Craiova-Pelendava Penitentiary, Roumanie, 2013 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2013_04_10_12_00_56_4_2.jpg
i
Légendes
Craiova Juvenile Penitentiary, Roumanie, 2013 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2013_04_11_08_31_52.jpg
i
Légendes
Mărgineni Penitentiary, Roumanie, 2013 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2013_04_15_13_12_59_2.jpg
i
Légendes
Ploiești Penitentiary, Roumanie, 2013 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2013_04_16_10_55_58.jpg
i
Légendes
Galați Penitentiary, Roumanie, 2013 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2011_08_16_10_44_36.jpg
i
Légendes
Satu Mare Penitentiary, Roumanie, 2011 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2013_04_08_07_57_41.jpg
i
Légendes
Oradea Penitentiary, Roumanie, 2013 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2013_04_08_11_02_55.jpg
i
Légendes
Arad Penitentiary, Roumanie, 2013 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2013_04_08_12_55_37.jpg
i
Légendes
Timișoara Penitentiary, Roumanie, 2013 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2013_04_09_08_05_58_2.jpg
i
Légendes
Deva Penitentiary, Roumanie, 2013 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2011_05_29_16_24_46.jpg
i
Légendes
Târgșor Women Penitentiary, Roumanie, 2011 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2011_08_11_08_24_20_2.jpg
i
Légendes
Bacău Penitentiary, Roumanie, 2011 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2011_08_11_13_46_06_2.jpg
i
Légendes
Iași Penitentiary, Roumanie, 2011 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2011_08_12_07_21_16.jpg
i
Légendes
Botoșani Penitentiary, Roumanie, 2011 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2011_08_16_08_19_03_2.jpg
i
Légendes
Baia Mare Penitentiary, Roumanie, 2011 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
2008_10_24_09_14_01_2.jpg
i
Légendes
Aiud Penitentiary, Roumanie, 2008 — ©Cosmin Bumbutz. All rights reserved. www.bumbutz.ro
À retrouver dans
120

Je me suis rendu compte de la négation de la tendresse que représentaient ces chambres

Camera intimă

J'ai commencé à photographier les parloirs intimes en 2008 ; je réalisais alors un travail documentaire sur la vie quotidienne des prisonniers roumains à Aiud pour mon livre Bumbata.
À l'entrée de la Roumanie dans l'Union européenne, en 2007, le système carcéral a été totalement réorganisé. La réforme la plus importante a été l'introduction du droit aux visites privées ; cela signifie qu'un prisonnier marié, ou qui entretient une relation, a droit, tous les trois mois, à une visite privée de deux heures dans une chambre séparée à l'intérieur du complexe carcéral.

En 2008, j'ai pris mes premières photos à l'intérieur d'un parloir intime avec un prisonnier et sa femme, à l'issue de leur visite privée. Je me suis rendu compte de l'institutionnalisation de l'amour et de la négation de la tendresse que représentaient ces chambres. C'était dans la froideur de cette pièce, des informations sur les MST affichées aux murs avec des contraceptifs, que deux amants pouvaient se retrouver après des mois d'attente.

En 2011, j'ai commencé à photographier systématiquement les parloirs intimes. Ça a duré jusqu'en 2014. Je prenais des images des pièces, des détails absurdes, des vues depuis la perspective du prisonnier allongé sur le lit.

Les contrôles à l'entrée d'une prison prennent beaucoup de temps ; j'ai limité mon équipement à un appareil, un objectif, une carte SD et une autre carte de rechange. Un gardien m'a un jour demandé: "Pourquoi avez-vous besoin d'une carte mémoire supplémentaire? "Si la première est pleine" "Pourquoi, vous ne pouvez pas effacer quelques photos?"

Cosmin Bumbuț

2015_05_08_10_24_32.jpg

Cosmin Bumbuț

Photographe

Cosmin Bumbuța a travaillé comme photographe de mode et photographe publicitaire pendant 15 ans. Son travail a été publié par Elle, Tabu ou encore Esquire.
En 2013, il publie Bumbata, un album illustrant la vie, jour après jour, des prisonniers de la centrale d'Aiud. Cet ouvrage a été récompensé au concours national des créateurs et au prestigieux gala Bun de Tipar. Cosmin Bumbuța reçu plusieurs distinctions, parmi lesquelles le Sony World Photography Award,en 2015, pour le projet Camera intimă.

En novembre 2013, Cosmin Bumbuț et sa compagne, la journaliste Elena Stancu, s'installent dans un camping-car et se lancent dans un périple pour comprendre la Roumanie d'aujourd'hui. Ils sont à l'origine d'un projet multimédia sur les violences domestiques et d'une série d'articles sur la vie carcérale en Roumanie.

Ils vivent quelques temps à Corcova parmi les Roms Kalderash, et tournent un documentaire sur une jeune famille cherchant fortune dans les décharges françaises. Ce film reçoit des récompenses de divers festivals, parmi lesquels le festival international du film de Thessalonique, les festival Docuart et Urban Art de Bucarest et le festival international du film documentaire de Bruxelles.

En 2017, ils publient Acasă, pedrum (Chez soi sur la route), qui relate leurs voyages au coeur de la Roumanie.

Son site

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png