Prison et paysage aux États-Unis

— Publié le 7 mai 2018.

Stephen Tourlentes se met à remarquer les prisons, notamment la nuit, lors leur éclairage révèle leur présence. Il a passé 17 ans à visiter ces lieux de détention à la tombée de la nuit.

Of Lengths and Measures

wyoming_death_house_state_prison_rawlins_wy_2000_datz_print_copy.jpg
Galerie
wyoming_death_house_state_prison_rawlins_wy_2000_datz_print_copy.jpg
i
Légendes
Wyoming State Penitentiary, Rawlins, Carbon County, Wyoming. — © Stephen Tourlentes
waupan_wi_st_prison_2012012_copy.jpg
i
Légendes
Waupun Correctional Institution. Waupun, Wisconsin. — © Stephen Tourlentes
waupan_wi_state_prison_dodge_unit_2012_copy.jpg
i
Légendes
Dodge Correctional Institution. Waupun, Wisconsin. — © Stephen Tourlentes
taft_ca_federal_prison_edited_copy_2.jpg
i
Légendes
Taft Correctional Institution. Taft, Kern County, California. — © Stephen Tourlentes
sing_sing_prison_ny_2014031_copy_4.jpg
i
Légendes
Sing Sing Correctional Facility. Ossining, New York. — © Stephen Tourlentes
rikers_island_ny_2014033_copy.jpg
i
Légendes
Rikers Island Correctional Facility, New York. — © Stephen Tourlentes
pekin_il_federal_2014030_copy.jpg
i
Légendes
Federal Correctional Institution. Pekin, Illinois. — © Stephen Tourlentes
pa_death_hse_bellefonte_pa2003_print_mit_copy.jpg
i
Légendes
Bellefonte, Pennsylvanie. — © Stephen Tourlentes
norco_ca_state_prison_2015_copy_2.jpg
i
Légendes
California Rehabilitation Center. Norco, comté de Riverside, Californie. — © Stephen Tourlentes
lucasville_oh_death_house_8.03.mfa_print_copy.jpg
i
Légendes
Southern Ohio Correctional Facility. Lucasville, Ohio. — © Stephen Tourlentes
galesburg_il_state_prison_thru_demolished_maytag_factory_2014_datz_copy.jpg
i
Légendes
Hill Correctional Center. Galesburg, Illinois. — © Stephen Tourlentes
holliday_unit_huntsville_copy_3.jpg
i
Légendes
Holliday Transfer Facility. Huntsville, Texas. — © Stephen Tourlentes
joliet_ill_stateville_prison_w_pond_v2_2016_copy.jpg
i
Légendes
Stateville Correctional Center. Joliet, Illinois. — © Stephen Tourlentes
florence_co_fed_prison_2005_mfa_print_v2_copy.jpg
i
Légendes
United States Penitentiary Administrative Maximum Facility Florence ("ADX Florence"). Florence, Colorado. — © Stephen Tourlentes
hardee_fl_prison_hospital_3.99_copy.jpg
i
Légendes
Hardee Correctional Institution. Bowling Green, Hardee County, Floride. — © Stephen Tourlentes
fishkill_ny_state_prison_v2_97_master_copy.jpg
i
Légendes
Fishkill Correctional Facility. Beacon, New york. — © Stephen Tourlentes
dwight_il_woman_s_prison_copy_8.98_copy.jpg
i
Légendes
Dwight Correctional Center. Dwight, Illinois. — © Stephen Tourlentes
dannemora_ny_state_prison_07copy.jpg
i
Légendes
Clinton Correctional Facility. Village of Dannemora, New York — © Stephen Tourlentes
delaware_death_house_storm_in_car_v2_1999_copy_copy.jpg
i
Légendes
Delaware. — © Stephen Tourlentes
dublin_california_federal_prison_1_2015_copy.jpg
i
Légendes
Federal Correctional Institution. Dublin, Californie. — © Stephen Tourlentes
chino_corona_ca_woman_s_prison_behind_new_housing_7.jpg
i
Légendes
California Institution for Women. Corona, Californie. — © Stephen Tourlentes
comstock_ny_state_prison_2009_v2_hi_res.jpg
i
Légendes
Washington Correctional Facility. Comstock, New York. — © Stephen Tourlentes
blythe_ca_1996_final_print_light_copy.jpg
i
Légendes
Blythe, Californie. — © Stephen Tourlentes
buck_eye_arizona_state_prison_lewis_3.04_copy.jpg
i
Légendes
Arizona State Prison Complex – Lewis. Buckeye, Arizona. — © Stephen Tourlentes
calipatria_ca_state_prison_2015_datz_copy_for_print_copy_3.jpg
i
Légendes
Calipatria State Prison. Calipatria, Imperial County, Californie. — © Stephen Tourlentes
auburn_ny_2003_sct_copy.jpg
i
Légendes
Auburn Correctional Facility. Auburn, New York. — © Stephen Tourlentes
az_death_row_prisons_florence_az_2004_lighter_v_copy.jpg
i
Légendes
Arizona State Prison Complex. Florence, Arizona. — © Stephen Tourlentes
bella_vista_co_8.05_copy_1.jpg
fed_death_house_terre_haute_in_2001_copy.jpg
i
Légendes
Federal Correctional Complex. Terre Haute, Indiana. — © Stephen Tourlentes
allenwood_pa_federal_prison_2011_6_.jpg
i
Légendes
Federal Correctional Complex. Allewood, Pennsylvanie. — © Stephen Tourlentes
alabama_death_house_admore_3.04_copy_2.jpg
i
Légendes
Holman Correctional Facility. Atmore, Alabama. — © Stephen Tourlentes
À retrouver dans
131

Loin des villes, nombre de ces prisons restent à la périphérie de notre conscience

Toutes lumières allumées

LES ÉTATS-UNIS CONNAISSENT un âge d'incarcération de masse. Je m'en suis aperçu par hasard, quand on a construit une nouvelle prison dans la ville où j'ai grandi, dans l'Illinois. Depuis les banlieues de la ville, on voyait un éclat lumineux qui embrasait le ciel nocturne et déplaçait l'horizon. Cette métamorphose du paysage rendait visible la cargaison humaine qui était, là-bas, maintenue figée dans le temps et l'espace.

Aux États-Unis, l'existence et l'emplacement même de ces lieux d'exil viennent paradoxalement frapper l'œil de la société qui les a construits. Les prisons sont des systèmes extrêmement complexes, conçus pour enfermer et punir une population croissante de prisonniers.

Depuis 1980, le nombre de prisons sur le sol des États-Unis a été multiplié par quatre. En 2017, plus de 2,3 millions de personnes étaient prisonnières aux États-Unis, incarcérées dans des établissements d'État et fédéraux. Les États-Unis représentent moins de cinq pour cent de la population mondiale, mais près d'un quart des prisonniers du monde.

La population carcérale états-unienne est principalement issue de communautés défavorisées, statistiquement pauvres, sous-éduqués, et essentiellement de sexe masculin. Parmi les personnes poursuivies en justice et incarcérées, les minorités sont surreprésentées. Le passage par la prison est déjà devenu, dans certaines communautés, un rite de passage.

De par leur situation géographique, loin des villes, nombre de ces prisons restent à la périphérie de notre conscience. Les établissements les plus récents appliquent des technologies nouvelles, modernes, pour contrôler les prisonniers, en contraste avec les forteresses de pierre qui les ont précédés. La construction rapide de nouvelles prisons, résultat d'une surpopulation causée par l'application de peines planchers très sévères, est vendue à des collectivités défavorisées comme une source de développement économique ; elles rivalisent pour la chance de les accueillir.

Ces collectivités sont devenues dépendantes du moteur économique d'une industrie pénitentiaire en pleine expansion. Des sociétés cotées en bourse gèrent des prisons privées, "rentables", qui signent avec le gouvernement des contrats définissant leur capacité maximale. La destruction d'emplois dans l'industrie traditionnelle fait de l'économie carcérale une bouée de sauvetage inespérée pour certaines collectivités.

Toutes lumières allumées, ces établissements débordent de leurs frontières physiques en un empiètement symbolique de la puissante tension qui met en cause la nature même des priorités de la société.

Stephen Tourlentes

“Pas une ville à des kilomètres à la ronde, et quand la nuit tombe, le ciel devient noir d'encre, et la seule façon de le différencier de la terre est de trouver où commencent les étoiles. Mais à l'horizon, je voyais une lumière incandescente, là où nulle lumière n'aurait dû se trouver. Au bout d'un moment j'ai compris que je ne voyais pas les lumières d'une petite ville perdue, mais l'éclat d'une nouvelle ville américaine.” — Joseph T. Hallinan, Going up the River (Voyage à l'ombre)

J'espère, en réduisant l'image aux contrastes entre ombre et lumière, encourager le spectateur à utiliser son imagination pour voir ces endroits plutôt que de détourner le regard et les ignorer

En coulisses

JE SUIS TOMBÉ dans ce travail par accident ; je n'avais pas de plan précis, pas de feuille de route. Je pense que les graines en ont été plantées au cours de ma petite enfance, alors que notre maison se trouvait dans l'enceinte d'un grand hôpital psychiatrique de l'Illinois dont mon père était directeur. Nous avons grandi dans un environnement institutionnalisé, qui était, dans notre quotidien familial, quelque chose de normal.

Les aides apportées à l'hôpital ont diminué à mesure que le financement des services sociaux baissait. Il a fini par fermer. La ville a ressenti le coup de la disparition d'emplois liée à cette fermeture, comme à celle de nombreuses installations industrielles, dont le déclin a commencé dans les années 80.

Comme pour beaucoup, le monde de l'incarcération était pour moi quelque chose que l'on trouvait loin, à la périphérie de nos existences, jusqu'à la construction d'une prison dans la ville de mon enfance, en Illinois.

Cette nouvelle prison d'État avait été présentée et construite comme une protection face au chômage. Lors d'une visite à mes parents, alors que mon père était venu me chercher à l'aéroport, j'ai vu à l'horizon les lumières de la nouvelle prison. Photographe, je ne pouvais qu'être frappé par la façon qu'elles avaient de transformer l'horizon, par leur lumière, la nuit. Ma curiosité visuelle en fut piquée à vif, mais ma formation ne faisait que commencer. J'appris ensuite de mon père que nombre de ses anciens patients, privés de soins, avaient fini dans cette prison ou dans une de ses nombreuses soeurs nouvellement construites dans les campagnes illinoisaises.

J'ai alors commencé à remarquer les prisons, notamment la nuit, lorsque leur éclairage révèle leur présence. Certaines d'entre elles étaient d'anciens hôpitaux psychiatriques ; beaucoup apparaissaient dans des villes en détresse économique pour être bientôt remplies par ceux que les tribunaux y envoyaient d'autres villes en détresse économique.

La promulgation de lois pénales très strictes, coïncidant avec le déclin de l'investissement dans les services sociaux et l'éducation, a eu pour résultat l'explosion de la population carcérale du pays.

Le manque d'investissement social humanitaire est le principal responsable de cette explosion, touchant de façon disproportionnée ceux qui déjà, par leur couleur de peau, par leur classe, les plus vulnérables.

Mes explorations ont commencé dans la ville de mon enfance, poussant le militant à s'engager. L'architecture de ces prisons est souvent similaire, d'où l'importance particulière que revêt leur situation dans un paysage.

Les différentes lois, État par État, font ressortir une culture de la clôture au-delà des murs de la prison strictement considérés. Je vois les lumières. Elles sont là contre la possibilité d'échapper aux limites de la prison, alors que la population humaine y reste close. Ces lumières reviennent, comme réfléchies dans un miroir, frapper l'oeil de la société qui construit ces prisons.

Je travaille en argentique, avec une chambre 8x10. Les longues durées d'exposition et les difficultés d'accès aux sites carcéraux posent de nombreux problèmes logistiques. J'espère, en réduisant l'image aux contrastes entre ombre et lumière, encourager le spectateur à utiliser son imagination pour voir ces endroits plutôt que de détourner le regard et les ignorer.

Stephen Tourlentes

steve_w_camera_cropped_galesburg_taken_by_theo.jpg

Stephen Tourlentes

Photographe

Stephen Tourlentes réside à Boston, où il enseigne la photographie au Massachusetts College of Art and Design.
Il est titulaire de bourses de plusieurs organisations, dont la fondation John-Simon-Guggenheim, le fonds Artadia, le Massachusetts Cultural Council, la MacDowell Colony et le Banff Centre for the Arts.
Ses travaux ont été exposés dans de nombreux musées et galeries, et figure dans de nombreuses collections, publiques comme privées. Il défend de longue date les alternatives à l'incarcération massive.
Son site internet

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png