Actualité

Venezuela : L’ONU accuse le système judiciaire de violations des droits de l’homme

Une mission d’enquête des Nations Unies vient de publier un rapport cinglant sur la justice du Venezuela. Le système judiciaire y est décrit comme grandement dépendant du gouvernement et partiellement responsable de violations des droits d’opposants politiques.

L’enquête liste les manquements des juges et des procureurs à leur fonction. Ils pointent par exemple le fait que les juges ordonnent une détention provisoire de manière quasi systématique pour les opposants. Des charges criminelles sont régulièrement retenues sans preuves tangibles. Parfois, des mandats d’arrêt ont été ordonnés alors que la personne en question était déjà en détention, souvent sans aucun contact avec un avocat. Les personnes dont l’audience préliminaire n’est pas perpétuellement repoussée n’ont généralement pas le temps de monter un dossier pour se défendre des charges retenues contre elles.

C’est seulement le deuxième rapport de cette mission de l’ONU depuis son arrivée au Venezuela, et il est une nouvelle fois accablant pour le gouvernement.

Pour son enquête, la mission a interrogé 177 personnes, dont certains membres du système judiciaire, d’anciens juges pour la plupart exilés et des avocats. Ses membres ont eu accès à des milliers de documents officiels. Cela leur a notamment permis d’analyser les cas de détention de 183 opposants, réels ou supposés, entre 2014 et 2021.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png