Analyse Rapport

Tchad : 2 048 détenus pour 400 places

Surpeuplement, rations de nourriture insuffisantes, soins inadéquats, contagions importantes.

LES CONDITIONS de détention à la prison de N’Djamena sont préoccupantes. L’association nationale d’aide aux détenus (ANAD) a visité les lieux et publie un rapport.

"On constate un important écart entre la détention telle qu’elle devrait être et la détention telle qu’elle est pratiquée. "

Aucun suivi des troubles psychiques n’est réalisé

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png