Actualité

Suisse : "La détention ne doit plus être l'outil principal pour gérer les migrants"

Le CICR participe à la troisième rencontre du Groupe de contact pour la Méditerranée. Son directeur général Yves Daccord estime que la politique migratoire doit moins se baser sur les chiffres, notamment sur ceux des détentions.

L’objectif du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qui participe pour la première fois à une rencontre avec le Groupe de contact, “est de faire en sorte que que les questions de protection des migrants soient mises en avant”, souligne son directeur général Yves Daccord, invité lundi de La Matinale de La Première.

On a un problème si les solutions ne sont que des transactions, (…) si l’on résume la crise migratoire à des enjeux financiers. Yves Daccord, directeur général du CICR

“On ne peut pas continuer avec une politique migratoire où, d’un côté on ferme les frontières, et de l’autre, la détention est l’outil principal pour gérer les migrants”, estime-t-il.

Lire l’article

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png