Témoignage

Gisèle1 est directrice d’établissement pénitentiaire. Informaticienne de formation, elle a passé le concours de l’École nationale d’administration et de magistrature avant de devenir régisseure2 de prison en 2008. Elle suit, durant un an, une formation théorique qui aborde la psychologie, l’agriculture, les droits de l’homme, le droit pénal ou encore les politiques de réinsertion sociale. Elle effectue, durant huit mois, un stage dans la nouvelle prison à Kaga-Bandoro, dans le centre-nord du pays. Elle termine sa période de stage dans un établissement pour femmes à Bangui, la capitale.

Formation, vie en détention, manque de personnels et de budget, sécurité, conflits armés : Gisèle explique, à partir de sa propre expérience, la gestion de la détention dans un pays où les ressources sont rares et les exigences nombreuses.

Prison Insider entend donner la parole à tous, rendre compte de la complexité des situations, rapporter les dysfonctionnements sans concessions et les efforts quand ils existent.


  1. Le prénom a été changé. 

  2. le terme de “régisseur/se de prison” désigne les autorités responsables d’un établissement pénitentiaire ou des fonctions de direction. 

Les familles apportent des repas à leurs proches incarcérés

"J’assurais les premiers soins, en m’appuyant sur les gestes que j’avais appris lors de ma formation"

En Centrafrique, il y a de petites avancées malgré la situation sécuritaire précaire. Plusieurs projets de rénovation des prisons ont été entamés mais n’ont pas donné grand-chose

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png