actu_europe.png

Source — Le Figaro

Actualité

Plus d'un détenu sur cinq en France est de nationalité étrangère

Il y a près de 15.000 ressortissants étrangers en prison, révèle le ministère de la Justice en réponse à une question posée à l’Assemblée nationale par le député Les Républicains Guillaume Larrivé, qui demande en retour au gouvernement d’organiser un “plan d’expulsion” pour pallier le manque de places en prison.

En septembre dernier, le député Les Républicains de l’Yonne, Guillaume Larrivé, déposait une question écrite à l’Assemblée nationale, demandant au ministère de la Justice “de lui indiquer le nombre et la nationalité des ressortissants étrangers actuellement détenus en France (en distinguant, si possible, les prévenus et les condamnés)”. La place Vendôme lui a partiellement répondu cette semaine en publiant une longue liste établissant pour chaque pays le nombre de ressortissants détenus. Le ministère de la Justice précise en revanche que “la fiabilité des informations ne permet pas de détailler les prévenus des condamnés”.

En retour, le député Les Républicains appelle “le gouvernement à définir un plan d’expulsion des détenus étrangers pour libérer de places de prison”. Guillaume Larrivé souhaite en pratique que soit engagée une “évaluation individuelle de chaque situation, selon la peine prononcée” pour ensuite “négocier avec les pays d’origine des accords permettant que ces expulsions soient suivies d’une incarcération”.

Lire l’article en entier

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png