Analyse Rapport

Personnes LGBTI privées de liberté : prévenir l’horreur

Les personnes LGBTI sont victimes de violences physiques et verbales. La détention accroît les risques d’y être exposé.

Viols collectifs, harcèlement, traitements humiliants, insultes : les personnes LGBTI1 sont victimes de violences physiques et verbales. La détention accroît les risques d’y être exposé.

L’Association pour la prévention de la torture (APT) publie un guide pratique destiné à assurer la protection des personnes LGBTI privées de liberté.

Conçu pour informer, sensibiliser et protéger, ce guide s’adresse notamment aux autorités publiques telles que les forces de l’ordre ou l’administration pénitentiaire. Il désigne les pratiques dégradantes, relate des cas de torture et expose les différentes formes de discrimination infligées aux personnes LGBTI. Les chapitres III, IV et V de ce guide sont consacrés au quotidien des personnes LGBTI dans plusieurs types de lieux de privation de liberté.


  1. Acronyme désignant les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres ou intersexes 

Des personnes LGBTI sont volontairement placées en cellule avec des délinquants sexuels

Les personnes LGBTI sont exposées à des risques importants du fait de conditions inadéquates de détention

capture_d_e_cran_2019_05_13_a_15.37.59.png
À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png