Actualité

Norvège : punir autrement [video]

En Norvège, environ 120 détenus, meurtriers, délinquants sexuels et criminels en col blanc, vivent sur une île idyllique dans le fjord d’Oslo. “Leur point commun c’est qu’ils purgent une peine de longue durée, elle s’élèvent en moyenne à six ans et demi, ce qui est plutôt long en Norvège.” Cette prison, conçue pour préparer les criminels à leur libération, leur offre des conditions de vie bien éloignée de la réalité des établissements pénitentiaires classiques.

L’île compte un petit nombre de surveillants, mais ils ne sont même pas armés. Convaincu du bien-fondé de cette expérimentation, l’État norvégien entend développer ce concept basé sur la confiance, qui jusqu’à maintenant semble porter ses fruits. Mais l’opinion publique s’interroge : s’agit-il toujours d’une punition ? Ou de vacances aux dépens du contribuable ?

Extraits

Les gens ne pensent qu’à l’aspect punitif et ils oublient qu’un jour on va être libéré et qu’on sera peut-être leur voisin. Toute la question est là : qui est-ce que je serai le jour où je sortirai et que je viendrai vivre à côté de chez vous ?” Jens a écopé de 10 ans d’incarcération. Il purge les trois dernières sur cette île.

C’est un principe fondamental. Nous avons décidé que les détenus feraient tourner la boutique eux-mêmes. Evidemment elle appartient à la prison, mais ce sont les détenus qui la font tourner. Nous avons engagé un superviseur pour leur enseigner comment tenir les comptes et passer les commandes. Ils doivent apprendre à prendre des responsabilités.” Le directeur de cette prison.

Le café vient tout juste d’ouvrir, il possède même une machine à expresso. Il y a une raison à cela : en Norvège il est facile de trouver un emploi de serveur, c’est pourquoi les détenus sont formés à utiliser une machine professionnelle. “Ce sont des conditions aussi proches de la vraie vie que possible”.

Aujourd’hui environ 120 détenus vivent dans cette prison modèle. “Nous avons des meurtriers et des voleurs. La plupart des détenus ont été condamnés pour des crimes violents ou liés à la consommation de drogue. Il y a également des délinquants sexuels et des criminels en col blanc. Leur point commun c’est qu’ils purgent une peine de longue durée, elle s’élève en moyenne à six ans et demi, ce qui est plutôt long en Norvège.”, le directeur.

Voir le reportage arte en entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png