Actualité

Norvège : Breivik impute sa radicalisation à son isolement en prison

L’Etat norvégien, condamné en avril 2016 pour traitement “inhumain” et “dégradant”, conteste que l’homme, auteur d’une tuerie qui a fait 77 morts en 2011, soit isolé.

S’il dit avoir été “radical au départ”, l’auteur de la tuerie qui avait fait 77 morts en 2011 a déclaré, jeudi 12 janvier, être “devenu beaucoup plus radical” en raison de son isolement carcéral prolongé ; un point central du procès qui l’oppose à l’Etat norvégien.

Ces propos ont été interprétés comme “de la pure tactique” visant à obtenir un allégement des restrictions de ses contacts avec le monde extérieur, notamment avec ses sympathisants d’extrême droite.

“Je suis devenu plus radical. J’étais radical au départ, mais ces cinq dernières années je suis devenu beaucoup plus radical”, a affirmé l’extrémiste de droite norvégien Anders Behring Breivik, dans sa déposition au troisième jour de l’examen de l’appel de l’Etat, condamné l’an dernier pour violation des droits de l’homme en lien avec les conditions de détention de Breivik.

Lire l’article entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png