Actualité

Lokman Slim, une pensée assassinée

La mémoire contemporaine montre que nous ne sommes à l’abri de rien. Partout.

Il y a des appels téléphoniques qui sèment l’effroi.
Celui que nous adresse, le 5 février dernier, Anne Grange (anciennement productrice au sein des Films de l’Étranger) est de ceux-là. Lokman Slim, âgé de 58 ans, a été tué par balle dans la nuit précédente à Beyrouth. C’est Anne Grange qui nous avait mis en relation avec lui, au printemps 2017.

< Images extraites du film TADMOR.

Le courage de ces militants désintéressés est infiniment supérieur au nôtre

Aller plus loin

  • Une pétition pour faire toute la lumière sur l’assassinat de Lokman Slim. (disponible en anglais) “Nous rendons ici hommage au courage impérieux d’un homme d’exception, d’un authentique résistant, serein dans le tumulte, inébranlable dans l’humanisme et l’ouverture. La perte est considérable, pour le Liban comme pour nous tous.”

  • L’hommage de cinq auteurs à Lokman Slim, défenseur de la démocratie au Liban, assassiné le 4 février (Le Monde, 11 février 2021)

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png