Actualité

Liban : une enquête de l’ONU révèle que le Liban pratique la torture systématique dans les prisons

Le Comité des Nations unies contre la torture (CAT) vient de publier les conclusions d’une enquête secrète qu’il a mené au Liban entre mai 2012 et novembre 2013, et conclut que la torture est pratiquée de manière systématique et à grande échelle, au Liban, particulièrement durant les interrogatoires destinés à obtenir des aveux. L’enquête a été conduite dans le respect de l’article 20 de la convention internationale contre la torture, par un comité nommé par l’ONU, qui a visité les prisons libanaises.

La plupart des accusations mentionnées dans le rapport ont été obtenues lors d’entretiens direct avec des personnes qui ont déclaré avoir été elles-mêmes victimes de tortures ou de mauvais traitements.

Le comité est arrivé à la conclusion que la torture est une pratique courante au Liban, qu’elle est utilisée par les services de police afin d’obtenir les confessions d’une personne suspectée de crimes, mais également pour punir ceux soupçonnés d’en avoir commis.

Les preuves, qui ont été collectées dans différentes prisons libanaises, démontrent que la torture est généralisée et utilisée de façon régulière contre les suspects incarcérés. Elle vise les personnes soupçonnées d’avoir porté atteinte à la sécurité de l’état, et se concentre plutôt contre les étrangers, particulièrement syriens et palestiniens, les personnes détenues dans le cadre de la sécurité publique, et ceux vivant sous le seuil de pauvreté et s’étant rendus coupables de petits larcins.

Lire l’article en entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png