Actualité

Humanisation des prisons au Burkina Faso : la maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso bientôt relookée

Le jeudi 6 juillet 2017, le ministre de la justice, des droits humains et de la promotion civique, Béssolé René Bagoro a procédé au lancement officiel des travaux de construction de la détention et de bâtiment administratif à la maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso (MACB). Ce projet de construction de deux bâtiments R+2 extensible à R+3 a pour but d’améliorer les conditions de détention et de vie des personnes privées de leur liberté ainsi que celle du personnel pénitentiaire en offrant aux premiers un espace humanisant et aux seconds un meilleur cadre de travail.

Le milieu carcéral est devenu aujourd’hui par la force des choses, un lieu où la vie devient de plus en plus difficile à supporter. Ainsi, le Ministère de la justice, des droits humains et de la promotion civique, dans sa politique d’humanisation des prisons du Burkina Faso a bénéficié du soutien du gouvernement burkinabè, de plus de 1 milliard de franc CFA pour la construction de deux bâtiments R+2 extensible à R+3 à la maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso. Ces bâtiments certainement viendront non seulement désengorger la prison de Bobo-Dioulasso et offrir des conditions de vie et de séjour agréables aux pensionnaires, mais permettront également aux personnels de disposer d’une administration appréciable.

Selon le ministre Bagoro, ces réalisations s’inscrivent dans l’axe 1 du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) à savoir “reformer les institutions et moderniser l’administration”.

Lire l’article entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png