Actualité

France : Rats, promiscuité, délabrement, la miséreuse prison de Fresnes

«Les rats évoluent en masse au pied des bâtiments, dans les cours de promenade et aux abords des bâtiments tout au long de la journée. Ils ne s’effraient pas de la présence d’êtres humains ; on ne peut éviter de piétiner leurs excréments ; ils sont présents jusque dans la cour d’honneur de l’établissement. L’odeur persistante de leur pelage, de leurs excréments et de leurs cadavres, s’ajoute à celle des amas d’ordures qui jonchent le pied des bâtiments». Ainsi va la prison de Fresnes, l’une des plus anciennes et des plus grandes maisons d’arrêt de France qui avait fait l’objet début octobre d’une plainte en urgence de l’observatoire international des prisons. Le constat dressé par les 12 enquêteurs qui au nom du contrôleur des lieux de privation de liberté a visité du 3 au 14 octobre dernier l’établissement est accablant et terrifiant. «L’établissement est également infesté par les punaises de lit (…). L’unité sanitaire considère que les piqûres des punaises sont à l’origine d’environ 10 % des visites effectuées pour les soins somatiques». Lire l’article en entier

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png