Actualité

France : Nicole Belloubet confirme sur RTL la prime versée aux surveillants de prison non-grévistes

“Le Canard Enchaîné” a révélé que plus de 1.600 personnels de l’administration pénitentiaire toucheront cette gratification de 350 euros“ pour ne pas avoir fait grève en janvier dernier.

Une prime scandaleuse“ pour “diviser”. Les syndicats de surveillants de prison ont vivement critiqué mercredi une indemnité versée par la direction de l’administration pénitentiaire (DAP) à des personnels ayant travaillé pendant le mouvement de protestation de janvier. Plus de 1.600 personnels de l’administration pénitentiaire, aussi bien des surveillants que des chefs d’établissement, toucheront cette gratification de 350 euros, selon une information du Canard Enchaîné.

Invitée du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, Nicole Belloubet a confirmé l’information. “Il faut bien replacer les choses dans leur généralité. Les surveillants pénitentiaires n’ont pas de droit de grève, parce qu’il assure la sécurité de la société. En compensation, ils bénéficient d’un statut spécial”.

Et d’ajouter : “Pendant qu’un certain nombre de surveillants pénitentiaires prolongeaient la grève d’une façon qui nous a semblé excessive, il fallait bien des gens pour assurer la surveillance et le fonctionnement des prisons”.

Lire l’article entier

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png