Actualité

France : les carences du système de santé en prison

Les données disponibles sur la santé des détenus “sont anormalement anciennes”, regrettent d’emblée les rapporteurs de l’IGAS, après avoir décrit l’état clinique de la population carcérale telle qu’elle était analysée dans des études des années 2001 à 2004.
Seule l’étude sur le VIH (virus du sida), le VHC (hépatite C) et les traitements de substitution a été actualisée en 2010”, indique le rapport.
Les pathologies mentales sont surreprésentées en milieu carcéral À ces dates, un entrant sur dix en prison était orienté vers une consultation de psychiatrie à l’issue de l’examen clinique d’entrée en détention. Plus de la moitié des détenus avaient déjà un antécédent de troubles psychiatriques et un entrant sur six avait déjà été hospitalisé en psychiatrie.
  

Lire l’article entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png