Témoignage

France : "ils nous ont remis en prison"

Isoler pour empêcher la propagation du coronavirus ? Pour les personnes en semi-liberté, le confinement sonne comme une nouvelle incarcération.

Samy est détenu en semi-liberté dans l’ouest de la France, au Mans. Il est habituellement autorisé à sortir en semaine, notamment pour chercher un emploi. Face à l’épidémie de coronavirus et pour limiter les contacts, les personnes placées en semi-liberté sont confinées. Il témoigne.

Ils disent que les personnes en semi-liberté seront confinées. En gros, nous sommes juste des numéros d’écrou. Ça les arrange : qu'on crève dans notre cellule.

Des détenus sortent travailler, reviennent et peuvent être porteurs du coronavirus. Je suis dans un endroit clos avec eux, ils me mettent en danger.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png