Actualité

France : à Fresnes, la double peine du confinement

En prison, la situation est explosive entre prisonniers et surveillants. Les mesures de distanciation mises en place pour éviter la transmission du coronavirus sont impossibles à appliquer et le tarissement des colis venus de l’extérieur accroît les tensions.

Tarek (le prénom a été modifié), incarcéré pour une affaire de banditisme, vient de prendre cinq ans. A 23 ans, il est en détention à Fresnes (Va-de-Marne) depuis six mois. L’une des prisons les plus vétustes de France, totalement surpeuplée. Près de 2 200 détenus s’y entassent, pour 1 700 places disponibles.

En quelques jours, la maison d’arrêt est devenue le plus important “cluster” pénitentiaire du pays : c’est là qu’était détenu Mohamed M., 74 ans, le premier prisonnier mort du Covid-19, le 16 mars, deux jours avant le début du confinement officiel en prison, qui prive les prisonniers de toute visite extérieure.

Depuis, au moins huit autres cas ont été diagnostiqués dans l’établissement. Parmi eux, une infirmière, puis sa collègue, la directrice des ressources humaines, deux autres agents, au moins deux détenus… Une centaine de prisonniers sont actuellement confinés dans un étage du bâtiment, et les surveillants qui les ont côtoyés sont placés en quatorzaine.

Lorsqu’il sort de cellule, Tarek côtoie probablement Erwan (le prénom a été changé), l’un des surveillants, en poste depuis trois ans à Fresnes. Fatigué, ce père de famille de 32 ans enchaîne les heures supplémentaires pour remplacer ses nombreux collègues qui sont en arrêt maladie.

Des deux côtés, les nerfs sont à vif. Depuis l’annonce officielle du confinement en milieu carcéral, le 18 mars, des prisonniers accusent les agents, qui viennent de l’extérieur, de propager le virus dans l’établissement.

“Ça commence à se tendre, ça se pousse avec les surveillants, ça commence à se manquer de respect, constate Tarek. En promenade, ça parle de choper un maton, de prendre les clés et d’ouvrir les cellules.” Des fantasmes d’émeutes, comme en Italie, où dix prisonniers ont trouvé la mort il y a deux semaines…

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png