Témoignage

États-Unis : vivre la pandémie derrière les barreaux

L’établissement pénitentiaire de Parnall, près de Jackson (Michigan, États-Unis) a une capacité d’accueil d’environ 1 700 personnes. Il s’agirait d’un des foyers de l’épidémie de coronavirus, avec un taux d’infection supérieur à celui des établissements de New York et du centre pénitentiaire de Cook County à Chicago : 10 % des prisonniers et 21 % du personnel ont été déclarés positifs. Et les chiffres ne cessent d’augmenter.

Robert C. y purge actuellement une peine de 11 ans. Il raconte la première vague de l’épidémie apparue deux semaines auparavant. Voici son témoignage.

D’abord publié sur son blog, il a été édité pour plus de concision et de clarté.

Depuis hier, aucun détenu n’est revenu du séjour à l’infirmerie.

Les chiffres ont continué à augmenter.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png