Actualité

États-Unis : une Américaine a passé trois jours en prison sans pantalon ni protections hygiéniques

La juge qui l’a reçue en comparution a été outrée du traitement qu’elle avait subi et a commué sa peine.
La scène se déroule lors d’une audience dans le Kentucky, à Louisville, le 29 juillet. La caméra du tribunal filme la juge Amber Wolf, empêtrée dans ses papiers. Elle reçoit une accusée qui ne s’est pas présentée à un programme de substitution de peine, auquel elle était soumise après une affaire de vol à l’étalage. Dès le début, l’avocate de l’accusée pointe deux faits grave : la police et l’administration carcérale n’ont pas fourni de pantalon à sa cliente et ont refusé de lui donner des protections hygiéniques pendant son séjour de trois jours en prison. La juge, dubitative demande plusieurs fois qu’on lui répète la chose : “Pardon… Pardon ?

Lire l’article entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png