Analyse Tribunes

États-Unis : résoudre le vieillissement de la population carcérale à New York

Rodney Holcombe est directeur du département de la réforme de la justice pénale chez FWD.us. Il décrypte ici le vieillissement de la population carcérale et explique comment réformer le système des libérations conditionnelles pourrait réduire les inégalités raciales et permettre à l’État d’économiser, chaque année, des millions de dollars. 


Dans le cadre du projet “Comprendre et réduire le recours à l’incarcération” mené dans dix pays, ICPR et Prison Insider mobilisent différentes personnes à l’expertise avérée. Celles-ci font part de leur point de vue. Découvrez-les.

La proportion de détenus de plus de 55 ans dans les prisons de l'État s'élève à 15 %, soit environ 4 900 personnes.

Si les États-Unis veulent mettre en avant les valeurs de rédemption et du droit à une seconde chance, nous devons commencer à mettre en œuvre les moyens de faire de ces valeurs des réalités.

Nous devons mener d’autres réformes pour commencer à nous attaquer aux injustices raciales et économiques qui imprègnent notre nation et aggravent les problèmes que pose l’incarcération.

rodney.jpg

Rodney Holcombe

FWD.us

Rodney Holcombe dirige le département de la réforme de la justice pénale chez FWD.us, une organisation américaine qui promeut des réformes dans le champ de la justice de l’immigration. L’organisation se concentre actuellement sur deux thèmes : le vieillissement croissant de la population carcérale de l’État de New York et l’inefficacité de son système de libération conditionnelle.

Le projet

Comprendre et réduire le recours à l'incarcération

Cette recherche comparée et projet d’orientation politique a été mené par l’Institute for Crime & Justice Policy Research (ICPR), basé à Birbeck (université de Londres). Ce travail a conduit ICPR à mobiliser de nombreuses organisations, personnes issues du milieu universitaire et intervenant en détention dans différents pays. Le croisement de ces regards permet d’entrevoir les causes et conséquences d’un recours excessif à l’incarcération. Au cours des dernières étapes de sa recherche, ICPR a collaboré avec Prison Insider pour rendre compte du quotidien des personnes détenues avant et durant l’épidémie de Covid-19. Des personnes à l’expertise avérée ont été ensuite sollicitées pour donner vie et matière aux principaux points soulevés par la recherche. Ses résultats embrassent cinq grand thèmes, accessibles depuis le menu déroulant.
Toutes les informations ici publiées sont de la seule responsabilité d’ICPR.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png