Témoignage

Comores : "les murs tombent tout seuls"

La prison de Moroni compte près de quatre fois plus de détenus que de places

< photographie transmise par le témoin.

Chamoun S. se rend aux Comores, en juillet 2021, avec d’autres membres d’une association de défense des droits humains, dénommée Mabedja. Il participe à une marche pacifique contre la dictature. Sur place, il est interpellé, arrêté puis incarcéré. Sa détention dure 19 jours.

Il témoigne, pour Prison Insider, de ses conditions de détention.

Il y a des coupures d’eau et d’électricité en permanence.

Les bagarres et les règlements de compte éclatent à tout moment.

En savoir plus

• “Union des Comores : les Mabedja tiennent tête au régime Azali Assoumani” ; France TV, 7 septembre 2021.

• “L’enfer des prisons aux Comores” ; France 3 Bourgogne. Lien vidéo

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png