Actualité

Belgique : sexe en prison, le directeur va faire un geste

Une cinquantaine de détenus, en grève depuis une semaine, réclament une chambre pour avoir des relations sexuelles.

La direction du pénitencier bernois de Thorberg veut faire un geste en direction de la cinquantaine de détenus en grève depuis une semaine. Elle va étudier l’aménagement d’une chambre pour que les couples puissent avoir des relations sexuelles. Mais elle n’entre pas en matière sur les autres revendications.

Une cinquantaine de détenus sur quelque 180 n’ont pas repris le travail le 17 novembre. Ils ont transmis un catalogue de revendications portant notamment sur les repas, le service de santé, l’indemnisation du travail, le kiosque et le temps libre. Ils demandaient également l’aménagement d’une chambre pour des rencontres intimes.

Sur ce point, la direction a annoncé vendredi qu’un concept sera élaboré pour répondre aux questions qui se posent concernant les besoins, les règles d’utilisation, l’emplacement et le financement de cet espace.

Lire l’article

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png