Enquêtes / Reportages Témoignage

Belgique : enfermé dehors

Comment faire pour se libérer vraiment ? Marcus a passé son enfance en foyer avant de purger plus de 20 ans de prison. La détention, il n’a rien connu d’autre.

LA PORTE de la prison claque derrière lui. Soudainement, le détenu se retrouve libre. Cette liberté, il y a longtemps qu’il n’y avait plus goûté. Si longtemps, qu’il a oublié comment en profiter.
Lorsque l’enfermement physique prend fin, une autre forme d’incarcération prend le relais. L’ex-détenu se voit reclus dans une prison mentale dont il peut mettre des années à se libérer. Anciens détenus, associations et psychologues, tous décrivent le parcours de réinsertion comme étant laborieux, pénible, mais pas impossible. Reportage.

— Cet article est une production des étudiants en Master 2 de l’Ecole Universitaire de Journalisme de Bruxelles (ULB), 2019. Nous le reproduisons ici avec leur accord.

La prison n’est rien d’autre qu’un “drame humain”. Aujourd’hui encore, il lui est impossible de refuser de l’aide à un fugitif

Marcus ne parvient pas à s’éloigner de la prison mentale qui s’est construite en lui durant toute sa vie

"Ce qu’on attend d’un détenu c’est qu’il devienne autonome."

marc_sluse_portrait_4.jpg

C’est souvent dans la tête que se trouvent les enjeux de la réinsertion

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png