Actualité

"A sa place, je me serais suicidé", dit l'avocat du seul interné à vie de Suisse

Mike A., 50 ans, est emprisonné à Regensdorf, près de Zurich. En 2008, ce violeur multirécidiviste avait tué une prostituée thaïlandaise dans le canton de Thurgovie, avant de découper son corps pour le transporter.

Coupable précédemment d’au moins cinq viols à caractère sadique et déjà condamné à deux reprises pour violences et agressions sexuelles en 1992 et 1998, Mike A. a été condamné à l’internement à vie en octobre 2010.

Le seul interné à vie

Cet homme est actuellement le seul prisonnier de Suisse sous cette mesure. Cela signifie que la loi prévoit qu’il reste en prison jusqu’à son décès, sauf avancée scientifique dans les traitements psychiatriques ou dégradation de sa santé qui lèverait le danger pour la société.

Mike A., qui n’a jamais cessé de clamer son innocence, rêve toujours d’une révision de son procès mais son cas n’a jamais été examiné par le Tribunal fédéral car il a lui-même retiré son recours et a fini par accepter sa peine.

Plus l’énergie de lutter

“Il n’avait plus l’énergie, il était fatigué”, commente son avocat Humbert Entress, interrogé dimanche dans l’émission de la RTS Mise au Point. “Il a vraiment senti que tout le monde était contre lui, il n’avait personne de son côté, personne qui le soutenait, moi excepté, il ne se sentait plus à la hauteur face à cette pression”, ajoute l’homme de loi.

Humbert Entress se dit pourtant certain que le recours aurait abouti s’il avait eu lieu. Il dit avoir tenté de convaincre le détenu de continuer, mais en vain.

Lire l’article entier.

À nos côtés

Don mensuel

Agir
Contribuer
Diffuser
Développer
mockups_devices_fr.png